Æ

Fondation

Campagne annuelle 2020

« Je suis arrivé en fauteuil roulant. Je suis sorti sur mes deux jambes, la tête haute. Il y a
de l’espoir. »

L’un de nos anciens patients a laissé ces simples mots sur un tableau blanc, qui résument à merveille ce en quoi consistent les soins à Bruyère. En vieillissant, nous passons plus de temps à réfléchir au mot : « espoir ». Nous espérons que ni vous, ni moi, ni personne de notre entourage ne serons jamais confronté à des problèmes médicaux comme une fracture de la hanche, un AVC ou la démence. Et c’est justement l’espoir qui nous permet d’avancer lorsque les temps sont durs.

Vue aérienne de l'Hôpital Élisabeth-BruyèreAvant de venir à Bruyère, j’ai travaillé pendant de nombreuses années en milieu communautaire et dans des hôpitaux de soins actifs. Les hôpitaux sont des établissements où l’on vous traite pour un cancer, où vous l’on fait des arthroplasties de la hanche ou une opération d’urgence à la suite d’un AVC. Ces hôpitaux permettent de sauver des vies et sont donc très importants. Mais j’ai constaté quelque chose au fil des ans. Bon nombre de patients qui se présentaient à l’hôpital avaient de multiples problèmes médicaux, et non pas un seul. Le plus souvent, ces patients étaient admis à l’hôpital à la suite d’une urgence, mais ce n’est pas ce qui les gardait hospitalisés. On se rendait compte que ces patients avaient perdu de leur mobilité, de leur équilibre et de leur force ou qu’ils souffraient de problèmes cognitifs les empêchant de retourner chez eux.

C’est ce qui m’a incité à accepter le poste de médecin-chef à Bruyère. Bruyère joue un rôle essentiel de liaison entre la maison et l’hôpital. Bruyère vous réapprend à marcher à la suite d’une opération, à retrouver votre force et, généralement, votre autonomie fonctionnelle, de sorte que vous Pour appuyer les soins aux patients et la recherche pourrez rentrer chez vous. Nous travaillons avec vous et vos proches pour vous rendre capable de continuer à vivre de manière autonome, chez vous, le plus longtemps possible.

Si vous êtes de ma génération, vous vous souvenez peut-être de Bruyère, dans les années 60, alors que c’était un hôpital de soins actifs. La maison de ma grand-mère se trouvait pratiquement de l’autre côté de la rue, en face de Bruyère, et je me souviens des ambulances montant et descendant la rue, ainsi que du bruit de leurs sirènes.

Photo noir et blanche de l'Hôpital Élisabeth-Bruyère alors qu'il était connu sous le nom de l'Hôpital général d'OttawaLa population vieillit et le nombre de Canadiens âgés de plus de 65 ans augmente. Bruyère a su s’adapter à cette réalité au fil du temps et son travail est maintenant plus nécessaire que jamais. Nous voulons pouvoir nous occuper de nos patients de la même façon que vous voudriez que les membres de votre famille soient traités : avec dignité, respect et compassion.

De nos jours, nous sommes conscients que les aînés de notre entourage veulent demeurer en santé et en sécurité, chez eux. Nous nous efforçons de donner à nos patients les soins, les connaissances et la confiance dont ils ont besoin pour vivre de manière autonome le plus longtemps possible.

La mission de Bruyère a toujours été de prendre soin de l’âme, du corps et de l’esprit des patients. Nous continuons de nous inspirer du travail réalisé par la personne qui a donné son nom à notre organisme, la mère Élisabeth Bruyère. Elle et ses consoeurs ont offert un service empreint d’amour à tous ceux qui ont frappé à leur porte. Elles n’ont refusé personne. Nous avons besoin du soutien de personnes comme vous pour pouvoir repenser et réinventer la manière dont les soins sont prodigués à Ottawa et dans l’ensemble du Canada, ainsi que les endroits où ils le sont.

Je pense notamment à Caroline, qui a subi un AVC à l’âge de 26 ans seulement. Grâce à la qualité des soins offerts à Bruyère, elle est de retour au travail et son AVC n’a pas entraîné de graves conséquences à long terme. Une vie remplie de possibilités l’attend toujours.

Je pense aussi à Marion, qui a été victime d’une hémorragie cérébrale, d’un cancer et d’un AVC coup sur coup. Sa réadaptation à Bruyère lui a permis de retourner chez elle en compagnie de son mari Ron pour profiter pleinement des belles années de leur âge d’or.

Bruyère prodigue des soins de santé aux personnes comme vous et moi. C’est le meilleur endroit où confier vos amis, les membres de votre famille et les personnes que vous aimez et chérissez. Nous offrons des soins de santé à tous les gens de la région.

Quelle est notre perspective pour 2020?

 

  • Notre hôpital de jour continuera d’apporter son soutien si vous ou l’un de vos proches avez de la difficulté à vivre chez vous, sans nécessairement avoir besoin d’aller à l’hôpital. Nous travaillerons ensemble pour vous aider à maintenir votre capacité fonctionnelle afin que vous puissiez jouir d’une bonne qualité de vie, chez vous. 
  • Notre village pour les aînés bénéficiera de technologies et d’approches nouvelles par lesquelles il pourra s’adapter aux besoins changeants de nos résidents. Ainsi, plutôt que de devoir déménager d’une résidence à une autre et faire le tour de la ville parce que vos besoins changent, vous serez en mesure de vivre confortablement à un seul endroit qui vous offrira des services adaptés à vos besoins.
  • Notre programme de la mémoire continuera d’être le point central de nos programmes de prévention grâce auxquels nous entendons réduire les répercussions de la démence tout en insistant sur l’importance de ralentir l’évolution de ce trouble dévastateur.
  • Notre programme de réadaptation post-AVC tirera profit de nouveaux équipements et des résultats des dernières recherches afin que les besoins complexes des personnes ayant survécu à un AVC soient comblés.
Votre investissement dans les nouvelles technologies, la recherche et les installations contribuera à la mise sur pied de l’hôpital de demain : un centre à la fine pointe du progrès utilisant l’équipement et les outils les plus récents afin que notre équipe d’experts puisse prodiguer des soins de la plus haute qualité qui soit. Ces installations perfectionnées contribueront à réduire la durée de rétablissement et à augmenter le degré d’autonomie des patients. En fournissant des services intégrés à tous ceux qui franchissent nos portes, nous veillerons à ce que personne ne passe entre les mailles du filet du système de santé.

À Bruyère, nous sommes tous profondément déterminés à prendre soin de nos patients, de leurs familles et de vous, nos donateurs. Nous avons à coeur de vous offrir les meilleurs soins possible, empreints de dignité et de compassion.

Au moment où nous travaillons à mettre sur pied l’établissement de soins de demain, votre généreux don changera la donne. Nous sommes déterminés à conserver notre rôle de chef de file en matière de recherche et d’enseignement et à élaborer un modèle de services intégrés nous permettant de mieux répondre aux besoins de la population vieillissante.

Sans votre générosité et votre soutien continus, nous ne serions tout simplement pas en mesure d’offrir aux patients l’expérience que nous offrons actuellement. Vous nous donnez les moyens d’effectuer de la recherche de pointe, de transmettre des connaissances essentielles et de travailler avec les technologies et l’équipement les plus novateurs pour traiter quotidiennement des patients.

Merci infiniment de nous permettre de transformer la vie de nos êtres chers.

Sincèrement,

Dr Shaun McGuire
Médecin-chef, Soins continus Bruyère