Æ

Institut de recherche Bruyère

Recherche pendant la pandémie de COVID-19

 

Nous devons suspendre immédiatement, mais de façon temporaire, toutes les activités de recherche qui impliquent des rencontres face à face avec des participants. Nous reverrons et réévaluerons nos plans en tenant compte du contexte actuel.

 

  • Les projets de recherche qui requièrent une participation virtuelle ou sans contact pourront se poursuivre.
  • Tous les plans de recherche à l’intérieur et à l’extérieur de nos établissements impliquant une participation en face à face seront examinés par Heidi Sveistrup et Trish De Fazio. Elles travailleront avec les chercheurs, les directeurs de la recherche et la direction de Bruyère pour déterminer quand la recherche pourra reprendre.
  • Les chercheurs qui préparent des formulaires pour le plan de reprise des activités de recherche peuvent continuer à planifier et à soumettre leurs documents. Le processus d’approbation tel que décrit et approuvé par la direction de Bruyère sera respecté; toutefois, il pourrait y avoir des retards dus à des circonstances imprévues. Les directeurs des activités de recherche s’efforceront, dès que possible, de tenir les chercheurs informés de l’état d’avancement de leurs dossiers et des décisions prises.

À chaque étape du processus, la reprise de la recherche sur place se fera conformément aux procédures de Bruyère et de Santé publique Ottawa. Nous nous engageons à protéger la sécurité de toutes les personnes concernées par les activités de recherche.


Cette page sera actualisée si l’information change. Toutes les mises à jour seront communiquées par l’intermédiaire des bulletins d’information de l’Institut de recherche, Mailbag et Roundup.

 

PROCÉDURE DE REPRISE DE LA RECHERCHE

À la suite de l’élaboration de lignes directrices exhaustives par l’Institut de recherche Bruyère, le comité d’éthique de la recherche, l’équipe de Prévention et contrôle des infections (PCI), le comité de planification du système de gestion des incidents (SGI), le groupe de travail sur l’équipement de protection individuelle (ÉPI) et la haute direction de Bruyère, les activités de recherche dans nos établissements et dans la collectivité ont repris.

 

Le processus suivant s’applique à tout chercheur souhaitant reprendre de façon urgente ses activités de recherche en face à face, sur site ou hors site. Le processus représenté sous forme d’organigramme peut être téléchargé ici (en anglais).


  1. Le chercheur communique avec son directeur des activités de recherche et est orienté vers le modèle de plan de reprise de la recherche.
    • Votre directeur des activités de recherche devra connaître : le nom du projet, le numéro attribué au projet par le CER, la date de reprise des travaux proposée
  2. Le chercheur passe en revue le guide de reprise de la recherche et remplit le formulaire de plan de reprise de la recherche (formulaire RR)
  3. Le chercheur renvoie le formulaire RR rempli au directeur des activités de recherche aux fins d’examen
  4. Le directeur des activités de recherche examine et envoie le formulaire RR rempli à Heidi Sveistrup et à Trish De Fazio aux fins d’examen et d’approbation
  5. Une fois le plan approuvé par Heidi Sveistrup et Trish De Fazio, cette dernière l’envoie, aux fins d’examen ou d’approbation, aux parties intéressées de Bruyère suivantes :
    • Équipe de prévention et contrôle des infections (PCI) et groupe de travail sur l’ÉPI; comité de planification du système de gestion des incidents (SGI) par la suite [examen et points de vue]
    • Comité de planification du système de gestion des incidents (SGI) [recommandation en faveur de l’approbation par l’équipe stratégique principale]
    • Directeur clinique concerné, si cette personne ne fait pas partie du comité de planification du SGI [approbation]
    • Équipe stratégique principale de Bruyère [approbation]
    • Comité d’éthique de la recherche (CER) [approbation finale; l’approbation ne sera accordée qu’après celle de l’équipe stratégique principale]
  6. Le CER fait connaître la décision finale à la chercheuse, Trish De Fazio, et au directeur des activités de recherche. S'il y a approbation, Trish informe le Service des communications.
    • APPROUVÉ : le directeur des activités de recherche informera le chercheur que son plan a été approuvé et qu’il peut reprendre ses travaux de recherche
    • REFUSÉ : le directeur des activités de recherche informera le chercheur que son plan a été refusé et discutera avec lui des prochaines étapes possibles

 

Nous recommandons aux chercheurs qui envisagent de reprendre leurs travaux de recherche au cours des prochains mois de commencer à se préparer immédiatement afin d’éviter tout retard inutile. Le processus d’approbation peut prendre jusqu’à 4 semaines.


Il n’est pas nécessaire d’élaborer un plan de reprise de la recherche pour les travaux qui ne nécessitent pas d’interactions en personne avec les participants. Cependant, veuillez vous assurer que toute modification nécessaire apportée à votre protocole est soumise au comité d’éthique de la recherche et approuvée par celui-ci.

 

RESSOURCES ET LIENS RAPIDES

 

AUTRES QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Je veux revenir sur le site. Quelles sont les mesures relatives à l’accès aux sites et aux horaires en ce qui concerne les espaces de recherche?

Les horaires d’accès aux espaces de recherche sur les différents campus de Bruyère seront établis par l’Institut de recherche. Les horaires sont regroupés par équipes de chercheurs, et non pas individus. Pour l’instant, la capacité de 30 % permet à chaque équipe de venir sur place une journée par semaine. Les équipes se sont vu attribuer un jour précis par semaine pour venir travailler sur place. Les horaires permettront à tout le monde de respecter les mesures de distanciation physique en tout temps; si les bureaux comportent plus d’un poste de travail et que la distanciation ne peut être maintenue, certaines personnes pourraient se voir attribuer un autre poste de travail.

Quelles sont les mesures relatives au dépistage et à l’ÉPI dans l’annexe E?

Contrairement à d’autres sites de Bruyère, il n’y aura pas de poste de dépistage à l’entrée de l’annexe E. Toute personne souhaitant entrer dans l’annexe E doit se rendre à l’Hôpital Saint-Vincent (HSV) afin de subir un test de dépistage et d’obtenir un masque chirurgical à usage unique avant d’entrer dans l’immeuble. Pour l’instant, les masques en tissu ou les masques réutilisables ne sont pas autorisés. Nous effectuerons des vérifications ponctuelles afin de veiller à la santé et à la sécurité de tout notre personnel.

Qu’entendez-vous par « travaux de recherche urgents »?

Les travaux de recherche urgents sont déterminés au cas par cas et doivent être approuvés par l’équipe stratégique de recherche et le comité d’éthique de la recherche de l’Institut. Habituellement, les travaux de recherche concernant des participants sont considérés comme urgents dans l’un ou plusieurs des cas suivants : ils sont liés à la COVID-19, ils font partie d’une étude de l’unité de recherche d’essais cliniques qui nécessite le suivi de patients, ou ils doivent reprendre parce que les échéanciers imposés par le financement et les ententes de partenariat ne sont pas repoussés.

Est-ce que les visiteurs et les partenaires communautaires sont autorisés sur les sites de Bruyère? Pouvons-nous tenir des réunions hors site?

Actuellement, tous les sites de Bruyère sont fermés aux visiteurs externes, sauf aux participants aux travaux de recherche. Nous reconnaissons que, dans certaines circonstances uniques, les réunions en personne sont très souhaitables. Alors que les conditions météorologiques le permettent encore, nous vous encourageons à tenir ces réunions à l’extérieur, en veillant à ce que les personnes se tiennent à une distance physique sécuritaire les unes des autres.

 

Les réunions en personne hors site doivent être documentées et approuvées grâce au formulaire de plan de reprise de la recherche fourni par le directeur des activités de recherche. Ces plans doivent inclure tous les points à prendre en considération pour assurer la sécurité de tous, en tout temps, et pour atténuer les risques.

Dois-je porter un masque dans les espaces de recherche?

La Ville d’Ottawa a décrété qu’il est obligatoire de porter un masque dans tous les espaces intérieurs. Le personnel doit porter un masque en tout temps à l’intérieur des établissements de Bruyère. Si elle ne partage pas son bureau, une personne peut retirer son masque lorsqu’elle s’y trouve. Cependant, si quelqu’un entre dans le bureau, tout le monde doit mettre son masque. Le maintien de la distance physique pourrait être difficile, voire impossible, pour ceux qui partagent des espaces de bureau; l’équipe de PCI recommande à toutes ces personnes de porter un masque en tout temps.

Comment puis-je entreprendre de nouveaux travaux de recherche en personne?

Pour toutes les nouvelles études nécessitant des interactions en personne avec des participants, le formulaire de reprise de la recherche doit être rempli parallèlement à la soumission régulière au comité d’éthique de la recherche. Ces formulaires peuvent être obtenus auprès des directeurs des activités de recherche.

 

Le comité d’éthique de la recherche de Bruyère poursuit ses activités habituelles. Vous pouvez continuer de soumettre vos demandes concernant l’éthique, les modifications, les addendas, les dérogations, les réactions indésirables graves et autres documents à son examen. Veuillez prendre note qu’en raison de la COVID-19, les approbations sont sujettes aux restrictions qui touchent les activités de recherche.

Avec qui puis-je communiquer pour obtenir plus de renseignements?

Tous les membres de l’Institut de recherche Bruyère – chercheurs, personnel, stagiaires et étudiants – sont invités à poser des questions ou à soulever des préoccupations. Le dialogue ouvert et la collaboration sont préconisés; ils seront essentiels pour que nous puissions assurer un environnement de travail sain et sécuritaire tout en faisant progresser la recherche. Veuillez poser vos questions aux personnes suivantes:

 

Questions concernant

Personne à contacter

Le travail sur place

Kaitlyn McGuire

 

ET

 

le directeur des activités de recherche

Alex Cornett

Helen Niezgoda

Kerry Moloney

Mary Ellen Sellers

La réalisation de travaux de recherche en personne

 

  • La reprise d’un projet ou le lancement d’un projet nécessitant des interactions en personne avec des participants
  • Les réunions en personne avec les équipes de recherche

 

Directeur des activités de recherche

Alex Cornett

Helen Niezgoda

Kerry Moloney

Mary Ellen Sellers

Les demandes de renseignements générales sur la gestion de la pandémie de COVID-19

Trish De Fazio

L’accès aux établissements

Kaitlyn McGuire

Commentaires sur la gestion de la pandémie de COVID-19

Trish De Fazio